Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Création d’entreprise > Projet Initiative Jeunes (PIJ)

Projet Initiative Jeunes (PIJ)

| Publié le 30 avril 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le Projet initiative jeunes (PIJ) vise à soutenir la création ou la reprise d’entreprises par des jeunes de 18 à 30 ans dans les territoires ultra-marins. Les moyens supplémentaires alloués à cette mesure doivent permettre de multiplier le nombre de bénéficiaires environ par 5 et de favoriser l’accès des jeunes entrepreneurs au micro-crédit et au crédit bancaire.

De quoi s’agit-il ?

Le PIJ est une aide financière exonérée de charges sociales et fiscales dont une partie (maximum 80 %) est versée au moment de la création ou de la reprise de l’entreprise. Le second versement intervient 6 mois plus tard.
Le montant maximum de l’aide a été revalorisé à 9 378 € (contre 7 320 € depuis 2001). Ce montant est déterminé en fonction des caractéristiques du projet et du nombre de personnes physiques bénéficiaires du projet.
Une partie de l’aide (15 % maximum) peut être consacrée au financement d’actions de formation ou de conseil liées à la mise en œuvre et au développement du projet. Ces actions sont assurées par des organismes spécialisés (par exemple ADIE, Initiative France, France Active, Boutiques de gestion, couveuses d’entreprises, organismes locaux, consulaires, etc.).

Qui peut en bénéficier ?

Si vous avez entre 18 et 30 ans et que vous avez le projet de créer ou reprendre une entreprise dont le siège et l’établissement principal se situent en Guyane, vous pouvez bénéficier de cette aide.

Comment en bénéficier ?

Adressez votre demande à la DETCC préalablement à la création ou à la reprise de l’entreprise via l’opérateur de l’accompagnement que vous aurez choisi (ADIE, BGE, ICEG, IOG) (Cf. Flyer contacts ci-dessous). Accompagnez-la d’un dossier permettant d’apprécier la réalité et la consistance du projet et sa viabilité compte-tenu notamment de l’environnement économique local.
La création ou la reprise de l’entreprise doit intervenir dans les 3 mois suivant la date de notification de la décision d’octroi de l’aide.
L’aide est cumulable avec les aides à la création ou la reprise d’entreprise comme l’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (Acre) ou l’Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce).

Calendrier de mise en œuvre

Années 2020-2022.
Afin de ne laisser aucun jeune sans solution, le plan « 1 jeune, 1 solution » prévoit pour 2020 - 2022 : 450 à 550 jeunes financés et accompagnés pour leur projet de création d’entreprise en Outre-mer par an, soit un budget de 9M€.
En 2021 : 42 dossiers retenus minimum pour la Guyane.

En savoir plus :

Pour en savoir plus sur les solutions pour l’avenir des jeunes :

https://www.1jeune1solution.gouv.fr/

Documents à télécharger :

--

Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics